Publié le 19 Décembre 2012

La trève de Noël approche ! Voici une petite vidéo qui vous permettra de patienter jusqu'à la rentrée ;)

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #art

Repost0

Publié le 4 Décembre 2012

La progression technique proposée par les fédérations Françaises d’Aïkido

Les évaluations des grades Dan (terme Japonais pouvant être traduit par « niveau ») menées par les fédérations Françaises d’Aïkido se basent sur des principes perçus au travers de l’exécution de techniques : la connaissance formelle de celles-ci, leurs conduites et le respect de l’intégrité de Uke (en général, celui qui attaque) et de Tori (celui qui mène la technique d’Aïkido). Connaître la nomenclature (le catalogue des techniques) n’est pas suffisant car la technique n'est qu'un support pour apprendre à se mouvoir en toute circonstance, en toute sécurité, en usant le moins d’énergie, et ce même dans la plus extrême des situations : l’agression physique. Cette dernière nous sert d’ailleurs de base… ou de prétexte… Les 4 premiers Dans fédéraux délivrés suite à une prestation devant un jury valident l’apprentissage dans cet ordre : connaissance, utilisation, gestion et maîtrise des outils de l’Aïkido.

Lors d’un passage de premier Dan (aussi appelé « Shodan »), c’est la connaissance des outils que les juges évaluent. Les techniques sont réalisées au travers de directions claires, les placements des mains et du corps sont précis et justes. L’exécution des techniques peut ne pas être rapide, mais les mouvements doivent être exécutés sans arrêt marqué et de manière fluide, posément.

La progression technique proposée par les fédérations Françaises d’Aïkido

Pour un deuxième Dan (« Nidan » en Japonais), l’Aïkidoka doit savoir utiliser les outils. Par conséquent, Tori doit systématiquement mettre Uke en déséquilibre et être en mesure d’exploiter cette situation. Le travail devient dynamique, le déséquilibre de Uke est visible. Tori a clairement un temps d’avance sur Uke. La conduite est menée avec fluidité et de manière continue sans nécessairement varier le rythme.

Pour prétendre au troisième Dan (« Sandan ») fédéral, l’Aïkidoka doit savoir gérer les outils ainsi que son partenaire. La prestation est rythmée, et le rythme (lent, modéré ou rapide) est varié et imposé par Tori. La connaissance de plusieurs variantes permet à Tori de s’adapter à Uke, et de « grignoter » progressivement de l’espace sur Uke durant la technique. Tori commence à s’imposer à Uke. Ce grade marque une étape importante dans la mesure où l’on demande au candidat d’être à l’écoute de son partenaire et de s’adapter instantanément à ses réactions, alors que jusqu’à présent, le pratiquant centrait principalement son attention sur lui-même plus que sur son partenaire.

La progression technique proposée par les fédérations Françaises d’Aïkido

Le quatrième Dan (« Yondan ») est celui de la maîtrise des outils. Tori est capable de s’imposer instantanément et continuellement à n’importe quel Uke, quels que soient son attaque, sa carrure et son investissement. Visuellement, Uke est continuellement débordé, il n’a aucun répit jusqu’à la conclusion et ne peut à aucun moment renverser la situation à son avantage.

Les techniques ne sont donc qu’un support. C’est la manière de les exécuter qui détermine le niveau de pratique. Il est donc clair que nos cours d’Aïkido ne sont pas de simples catalogues de techniques. En tant que professeurs d'Aïkido, nous définissons donc une progression qualitative au travers des techniques, ajoutons à l’apprentissage incontournable et nécessaire de la nomenclature, le développement d’aptitudes telles que la capacité à construire la technique (entrée, déséquilibre et conclusion), se préserver, être stable et centré en toute circonstance, utiliser ses propres hanches, gérer une distance, se placer, se déplacer, mobiliser les hanches de Uke, être capable d’entrer et d’agir aux bons moments, être capable de créer des variations et rester disponible. Tout un programme !...

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #education, #sport

Repost0

Publié le 3 Décembre 2012

Vous souhaitez découvrir l'Aïkido ou vous perfectionner ? Pratiquer une activité physique aux multiples facettes dans un groupe convivial et interressé tout en respectant les besoins de chacun ?...

Nouveau ! Cours d'Aïkido à l'Espace Sportif de Besançon !

Rendez-vous chaque mardi et vendredi soir à 20h pour 1 heure d'activité physique à partir du 8 janvier 2013 !

Bien entendu, les cours individuels sur demande sont toujours assurés en complément de ces cours collectifs !

Renseignements auprès de Julien Henriet :

Téléphone : 06.83.44.47.05

Courriel : julien.henriet.aikido@gmail.com

Site Internet : http://aikido-espacesportif.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #besancon

Repost0