Les bienfaits de l'Aïkido

Publié le 17 Octobre 2012

Les bienfaits de l'Aïkido

L’Aïkido est une discipline martiale aux multiples facettes et donc aux multiples bienfaits. La finalité est la même que dans la plupart des autres arts martiaux : trouver sa place et la tenir. C’est le chemin proposé qui est différent. Vous trouverez donc dans l’Aïkido des techniques, des projections et des clés de bras similaires à tous les autres arts martiaux : le corps fonctionne de la même manière quel que soit l’art pratiqué.

L’Aïkido est avant tout un Budo : une voie pour un guerrier. Apprendre à se défendre fait donc partie intégrante de cette discipline. Cela passe par apprendre à maîtriser son corps, son équilibre et ses émotions de manière à être complètement serein, intègre, entier, déterminé dans ses actions. La coordination des différents gestes et déplacements est primordiale, l’apprentissage de séquences de combats chorégraphiés est donc inévitable. Il n’y a pas de technique efficace sans recherche de perfection dans les gestes. Il faudra donc les répéter plusieurs fois. Le timing et le rythme seront aussi travaillés avec précision.

Les bienfaits de l'Aïkido

Mais à mon avis, la grande spécificité de l’Aïkido réside dans le développement de l’empathie : en effet, l’Aïkido se pratique la plupart du temps avec un partenaire. Le contact est presque systématiquement recherché : il est nécessaire d’apprendre à « sentir » les réactions, les tensions et les impulsions de vos partenaires pour savoir à quels moments agir, à quelle intensité et de quelle manière. A un niveau plus élevé, vous pourrez anticiper les réactions. Pour développer cette empathie, vous jouerez alternativement les rôles de celui ou celle qui « attaque » et celui ou celle qui « se défend ».

Au début, un effort intellectuel est nécessaire : la chorégraphie de certaines techniques est complexe et les techniques sont nombreuses. De plus, elles portent un nom Japonais ! Par ailleurs, l’apprentissage des chutes est capital. Elles sont incontournables pour une pratique sécurisée : votre professeur insistera donc beaucoup sur celles-ci. Mais apprendre à chuter vous servira car plus on avance dans l‘âge, plus on a peur du sol. Regardez comment les enfants adorent se rouler parterre et comment les adultes y rechignent. Vous retrouverez progressivement ce plaisir oublié. Et une fois les chutes et les chorégraphies de base acquises, vous pourrez vous dépenser de plus en plus, commencerez à « mouiller le kimono » et pourrez vous laisser porter par les cours !...

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #sport, #art

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article