stage

Publié le 16 Mars 2015

Le dernier séminaire du Collège Technique Régional de la Ligue Franche-Comté FFAAA a été accueilli par l'EPAM. Il a eu lieu à Grandfontaine samedi 14 mars. Hervé GUENARD, 6ème Dan DEJEPS et Pierre MATTHIEU 6ème Dan BEES2 nous ont proposé de partager nos réflexions sur deux thèmes : les principes et les Atemi.

Compte-rendu du séminaire du Collège Technique Régional de Franche-Comté FFAAA du 14 mars 2015

Les principes sont des constantes de l’Aïkido. Ils sont mis en œuvre dans toutes les techniques et s’expriment à travers les mouvements. Leur expression est plurielle, ce qui explique qu’un même mouvement peut être exécuté de manières très différentes. La plupart des techniques d’Aïkido existent dans les autres arts martiaux, mais c’est lorsque les principes de notre art martial sont tous respectés que l’on peut dire que le Budoka a exécuté une technique d’Aïkido. Certaines techniques de la nomenclature en particulier sont nommées « principes » pour des raisons historiques, mais aussi parce qu’elles mettent particulièrement en évidence les principes fondateurs de notre discipline. Plusieurs d'entre eux ont été mis en lumière et présentés par les intervenants dans différentes techniques et au cours des discussions : respect du centrage (Ikkyo), création d'un déséquilibre (Ikkyo), alignement du corps et des appuis (Ikkyo, saisie Katate), Irimi (Irimi Nage), contrôle bienveillant (Nikkyo), déplacements, distance et vigilance (Irimi Nage), création de mouvements en spirales autour d’axes (Sankyo Ura), prise du centre (Nikkyo Ura, Ude Kime Nage, Kokyu Nage), respect de l’intégrité (Gokyo, Ikkyo, Shihoo Nage). Cette liste n’est pas complète. Il appartient à chaque Aïkidoka de forger son expression de l’Aïkido et d’appréhender ces principes par la répétition des techniques.

Compte-rendu du séminaire du Collège Technique Régional de Franche-Comté FFAAA du 14 mars 2015

Les Atemi sont des outils permettant de construire les mouvements. Ils donnent une direction d’action (Katate Dori Kote Gaeshi, Ikkyo Omote), expriment un engagement et une intention (Kote Gaeshi, Ikkyo Omote), rythment les mouvements (Katate Dori Ushi Kaiten Nage), permettent à Tori de se protéger (Katate Dori Ushi Kaiten Nage), matérialisent des ouvertures et/ou des manquements au respect de l’intégrité (Katate Dori Kote Gaeshi). Enfin, ils expriment une intention et peuvent fixer ou déséquilibrer Uke (Ushiro Ryo Kata Dori Sankyo).

En complément, les attaques frappées forgent les postures, participent à la maintenance de la vigilance et sont d’excellents exercices de coordination « pied-main » (Shomen Ushi, Yokomen Ushi, Jodan et Chudan Tsuki) qu’il est important de ne pas négliger.

Le prochain séminaire du CTR traitera de l'enseignement de Koshi Nage et des passages des grades Kyu en club. Il devrait avoir lieu à Besançon, accueilli par le Dojo Franc-Comtois le dimanche 19 avril prochain.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #besancon, #grandonftaine, #federation, #stage, #art, #education

Repost0

Publié le 9 Mars 2015

J'aurai le plaisir de co-animer plusieurs stages avec Pascal SOBRINO et Jean-Jacques CHEYMOL.

Pascal SOBRINO est 4ème Dan, titulaire du DEJEPS. Il enseigne à Evian.

Jean-Jacques CHEYMOL est 5ème Dan, titulaire du DEJEPS et enseigne à Montpellier.

Stages
Stages
Stages
Stages

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #stage, #education, #besancon

Repost0

Publié le 12 Janvier 2015

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #besancon, #stage, #budo, #education

Repost0

Publié le 14 Décembre 2014

A la recherche du Kihon et du Senseï !

Pierre Matthieu, professeur d'Aïkido renommé très apprécié ayant enseigné à Lyon de nombreuses années, demeure en Franche-Comté depuis le début de saison. Il a rejoint Hervé Guénard au sein du Collège Technique Régional de la ligue FFAAA Franche-Comté ! Ces deux techniciens sont 6ème Dan, respectivement BEES 2ème degré et 1er degré ! lIs nous ont invités à réfléchir ensemble à ce qu'était un Kihon et au rôle de professeur d'Aïkido.

A la recherche du Kihon et du Senseï !

Chaque technique d'Aïkido peut être effectuée de différentes manières. De nombreuses variantes sont envisageables et présentées dans les stages. Ces variantes dépendent bien souvent des réactions d'Uke, de ses capacités physiques, de son expérience et de sa lecture du mouvement exécuté. Le Kihon est la forme de référence du mouvement en réponse à une attaque ou à une situation et qui permet d'acquérir des aptitudes spécifiques. Par exemple, le Kihon d'Ikkyo sur Kata Dori Men Ushi ne consiste pas nécessairement à revenir au Kihon d'Ikkyo sur Kata Dori. Pierre nous a invité à réfléchir à ce qui était vraiment important dans quelques techniques : Ikkyo, LA technique d'Aïkido par excellence, Irimi Nage et Tenchin Nage.

Une deuxième partie du séminaire a été consacrée à une sensibilisation du rôle de professeur d'Aïkido. Le professeur est l'exemple de ses élèves, ses élèves reproduisent ses gestes aussi bien que ses comportements. L'observation du Reishiki est donc important. Nous sommes tous tombés d'accord sur le fait que le professeur doit avoir l'envie affichée de faire progresser ses élèves. En cela, il est très important qu'il témoigne de l'intérêt aux élèves expérimentés, mais aussi et surtout aux élèves moins expérimentés, qui débutent, cherchent les clés de notre discipline et n'osent pas poser de question. Apporter des corrections individuelles à toutes et tous est donc essentiel. Susciter et entretenir la motivation chez les Aïkidoka passe aussi, bien évidemment, par une progression technique et une recherche personnelle (Shoshin, l'esprit neuf) permanente du Senseï.

A la recherche du Kihon et du Senseï !

En cela, Pierre et Hervé ont été exemplaires ! Nous n'avons pas vu le temps passer ! A titre personnel, je me permets de remercier une fois de plus Hervé pour la générosité dont il nous fait preuve à chaque stage qu'il dirige. Je tiens aussi à remercier Pierre, qui s'est inscrit en toute humilité dans notre club en début de saison. Même si, vis-à-vis de Pierre, je ne me pose qu'en animateur (et non en Senseï), j'avoue avoir été angoissé à l'idée qu'un technicien ayant deux Dan de plus que moi rejoigne nos rangs. Mais sa disponibilité, son expérience et sa sagesse sont unanimement appréciées au sein du club ! Ces deux techniciens ont beaucoup à nous apprendre et ont manifestement envie d'aider les Aïkidoka de notre ligue à progresser et nous aider à prendre la relève. Suivre ces séminaires constitue donc une chance proposées non seulement aux enseignants et futurs enseignants, mais aussi aux Aïkidoka souhaitant aller au-delà de la forme des techniques pour en comprendre la substance et découvrir le message qu'O Senseï Ueshiba Morihei a souhaité nous transmettre ! Une opportunité à saisir...

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #federation, #education, #stage

Repost0

Publié le 23 Novembre 2014

Un stage avec deux participants est une formation réussie !

Le nombre de participants à un stage est souvent l'un des indicateurs utilisés pour en aprécier la réussite. Il a l'avantage d'être objectif et facilement quantifiable. Mais je milite depuis plusieurs années pour faire passer l'idée qu'il ne doit pas être le seul, et qu'en tout état de cause, il ne doit pas être le plus important dès lors que l'équilibre financier est atteint ! Souvenons-nous que le nombre de stagiaires est même parfois limité à 12 personnes dans certaines formations professionnelles et dans le sport de haut niveau. Pour ma part, je considère que les principaux critères sont la progression et la satisfaction des stagiaires, l'implication des intervenants dans la progression des licenciés présents et leurs compétences pédagogiques et techniques.

A ce titre, il serait à mon avis souhaitable que le renouvellement de certaines formations fédérales ne soient plus assujetties à un quota minimum de participants. Actuellement, il faut au moins 15 candidats pour qu'une ligue puisse accueillir une formation au Brevet Fédéral, diplôme permettant d'enseigner bénévolement. Il en résulte que les ligues ne pouvant réunir ces 15 candidats éprouvent des difficultés à renouveler localement leurs viviers de professeurs de clubs. En effet, suivre une formation à plus de 300 km de chez soi, sacrifier plusieurs weekends en famille, tout ça pour obtenir un diplôme autorisant à être bénévole a de quoi démotiver bon nombre de nos élèves ! Certaines de nos ligues perdent donc chaque saison quelques ressources, certes, mais ô combien précieuses car locales et bénévoles. Elles deviennent de plus en plus petites, inéluctablement. Nous observons en effet dans ces ligues une nette diminution de la participation à la vie fédérale et une stagnation voire une diminution du nombre de clubs, ceux-ci parvenant tout juste à remplacer les enseignants se retirant des Tatami.

Un stage avec deux participants est une formation réussie !

Il en est de même pour la formation des juges fédéraux aux grades Dan qui n'est pas non plus proposée dans toutes les ligues pour les mêmes raisons, me semble-t-il. Or, ce manque de proximité ajoute des contraintes chronophages aux professeurs déjà bien pris par leurs activités au sein de leurs clubs. Ils finissent donc par ne plus être en phase avec les critères attendus et augmentent ainsi le risque d'échec de leurs élèves aux examens. Ces clubs se referment progressivement sur eux-mêmes. Les causes d'échecs n'étant pas comprises, le fossé se creuse entre ce qui est attendu et ce qui est acquis et ils périclitent plus ou moins rapidement.

J'en suis donc convaincu : le nombre de participants à une école des cadres, une formation au Brevet Fédéral ou une formation à l'évaluation des grades Dan et même aux stages fédéraux est un critère que nos ligues et nos fédérations ne devraient plus prendre en compte en priorité pour décider de leur renouvellement. Ces formations sont en effet indispensables pour assurer la progression de l'Aïkido dans toutes nos régions.

Un stage avec deux participants est une formation réussie !

Faisant écho à ce constat, des solutions fleurissent et se développent. La plus importante étant à mes yeux la création de nos Collèges Techiques Régionaux (CTR). De jeunes enseignants, pour la plupart bénévoles, s'y investissent et ne demandent qu'à être guidés par les enseignants plus gradés et expérimentés. Certains CTR proposent des livrets techniques, des mises en situation d'examen et même des ateliers pédagogiques et techniques. Ces techniciens régionaux apportent une nouvelle énergie, un coup de jeune aux (dis)cours et acceptent avec plaisir d'animer des formations même pour une petite dizaine d'Aïkidoka. Par leur enthousiasme et la proximité que ces CTR établissent avec les stagiaires, ils feront petit-à-petit grossir les rangs des Aïkidoka passionnés !

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #federation, #education, #stage, #sport, #jeunes

Repost0

Publié le 10 Octobre 2014

Pascal SOBRINO et moi-même aurons le plaisir de co-animer un stage d'Aïkido à Evian du 8 au 11 novembre prochain !

Stage à Evian week-end du 11 novembre

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #stage

Repost0

Publié le 15 Mai 2014

Aïkidoka remarquable, intègre et talentueux, Pascal SOBRINO est aussi un très grand ami ! Nous avons tous deux suivi les enseignements et eu les encouragements de Gilbert Maillot durant plusieurs années !

C'est donc avec un immense plaisir que nous co-animerons plusieurs stages cet été à Evian et que Pascal nous fera partager sa vision de notre art martial favori à Besançon !

Stage à Evian du 7 au 9 juin

Stage à Evian du 7 au 9 juin

Stage à Besançon le 29 juin

Stage à Besançon le 29 juin

Stage à Evian du 2 au 8 août

Stage à Evian du 2 au 8 août

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #besancon, #stage, #federation, #education

Repost0

Publié le 7 Mai 2014

Séminaire du CTR FFAAA Franc-Comtois du 4 mai 2014

Le Collège Technique Régional de la ligue FFAAA Franche-Comté a animé un séminaire dimanche 4 mai 2014. Ce dernier a eu lieu à Besançon, dans le Dojo du club "EPAM" au Complexe Sportif des Torcols.

Echanges, dialogues et réflexion sur la pédagogie, les outils et la manière d'enseigner la construction des techniques d'Aïkido furent au programme de ce rendez-vous. Il s'adressait donc tout particulièrement aux enseignants et futurs enseignants.

La première partie de la matinée fut consacrée à l'échange d'idées illustrées par des démonstrations et la pratique, la seconde partie fut dédiée à des ateliers de construction de cours, et la dernière partie à la synthèse dont je vous propose ici les grandes lignes.

Séminaire du CTR FFAAA Franc-Comtois du 4 mai 2014

Pédagogiquement, il y a plusieurs manières d'aborder la construction et la conduite des techniques. La première est analytique : une technique d'Aïkido comporte une entrée, le développement d'un déséquilibre et une conclusion. Le professeur veille alors à développer des aptitudes particulières dans chacune d'elles : être capable de déséquilibrer, de contrôler et de gérer Uke, être en mesure de gérer la distance et de créer une relation avec Uke sont autant d'objectifs possibles pour des cours portant sur ce thème.

Il est aussi envisageable pour le professeur de construire les techniques de manière empirique, en proposant dans un premier temps des éducatifs très simples affinés petit-à-petit jusqu'à une expression efficace et réaliste de la technique. Par exemple, en commençant face-à-face, à genoux, les paumes des mains en contact, Tori amène Uke à la chute. Partant de cet éducatif, il est ensuite aisé d'amener à la réalisation de diverses techniques telles que Kokyu Nage, Tenchi Nage, Kokyu Hoo et Juji Garami sur différentes saisies (simples, doubles, avant, arrière). Cette approche est particulièrement adaptée à l'enseignement de l'Aïkido aux enfants car elle est basée sur des consignes simples et parce qu'il est facile d'y introduire le jeu.

Pour les comportements observables et les critères de réussite, l'attention du professeur pourra être portée sur les placements et déplacements, les déséquilibres, les contrôles, la création de mouvements en spirale autour d'axes, les distances et les directions.

En regard à cela, les Atemi, les balayages et les différents types de travail tels que Enka Waza, Gaeshi Waza, Go No Geiko et Ju No Geiko sont des outils particulièrement intéressants.

Séminaire du CTR FFAAA Franc-Comtois du 4 mai 2014

Ce séminaire était le dernier rendez-vous de la saison organisé par le CTR. Nous tenons à remercier tous les participants ainsi que tous les Aïkidoka, les clubs et les municipalités (en particulier Lons-Le-Saunier et Besançon) nous ayant aidés à leur mise en place.

Isabelle Vacheresse, Marie Geillon, Hervé Guénard et moi-même avons pris beaucoup de plaisir à préparer et animer ces séminaires. Nous espérons qu'ils répondent aux attentes et qu'ils ont été bénéfiques aux Aïkidoka y ayant participé.

N'hésitez pas à faire part de vos impressions au centralisateur de ce CTR (Hervé Guénard : herveguenard@gmail.com). Si ces retours sont positifs, de nouveaux séminaires vous seront proposés la saison prochaine. En attendant, nous vous souhaitons une très belle fin de saison.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #federation, #education, #stage, #besancon

Repost0

Publié le 1 Avril 2014

Séminaire du CTR FFAAA Franc-Comtois du 22 mars 2014

Le dernier séminaire du Collège Technique Régional de Franche-Comté s’est tenu samedi 22 mars au Dojo Franc-Comtois à Besançon. Ces séminaires ne sont pas des stages comme les autres. En Franche-Comté, comme dans d'autres ligues de la FFAAA, nous avons souhaité mener des actions selon deux axes :

  • La préparation aux passages de grades Dan et
  • La formation continue des cadres.

Ce dernier séminaire s’adressait donc plus spécifiquement aux Aïkidoka préparant un examen Dan. Plus d’une vingtaine d’Aïkidoka y ont participé et tous les grades étaient représentés : du grand débutant au 6ème Dan. Conformément à ce qui avait été annoncé, nous nous sommes organisés en ateliers spécifiques de préparation aux passages de grade Dan. Avec d’un côté, les futurs candidats au 1er Dan, et de l’autre ceux préparant le 2ème et 3ème Dan. Ces ateliers ont été animés par des juges fédéraux des examens Dan UFA, accompagnés d’enseignants expérimentés 3ème et 4ème Dan.

Séminaire du CTR FFAAA Franc-Comtois du 22 mars 2014

Dans ces ateliers, plusieurs points ont été présentés et rappelés : le principal étant que la connaissance formelle des technique n’est que l’un des critères d’évaluation. La construction des techniques et du déséquilibre, et le respect des intégrités de Uke et Tori sont tout aussi importants. Ainsi, la qualité avec laquelle les techniques sont menées est déterminante. Quel que soit le niveau visé, les directions de travail doivent permettre à Tori de déséquilibrer Uke jusqu’à la conclusion de la technique : tout avantage gagné reste acquis jusqu’à la fin. Il faut donc toujours avoir à l’esprit ce qui fait le fondement de toute technique, la « base ».

La progression fédérale proposée est la suivante : le 1er Dan connaît les outils de l’Aïkido, le 2ème Dan les utilise, le 3ème Dan les gère et le 4ème Dan les maîtrise. En regard à cela, le rythme de travail est un excellent indicateur. Une même technique, exécutée de la manière la plus fondamentale à la manière la plus complexe, sera menée sur un rythme différent par un 1er Dan, un Aïkidoka 2ème Dan, 3ème, 4ème Dan et au-delà. Au fur et à mesure de notre progression, nous comprenons que les fondamentaux (centrage, déséquilibre, distance, timing, synchronisation, entrée, pivot des hanches, etc.) se retrouvent quelle que soit la forme démontrée. La maîtrise d’une chorégraphie, de l’expression particulière d’une technique permet d’en comprendre les fondements et de les mettre en oeuvre ensuite dans d'autres formes.

Nous remercions tous les Aïkidoka présents à ce séminaire, nous espérons que ce rendez-vous leur a été profitable. Je souhaitais aussi vivement remercier Isabelle, Marie-Véronique, Hervé et Eric d’avoir animé ce séminaire. Merci à Vugar et aux adhérents du Dojo Franc-Comtois pour leur chaleureux accueil.

Merci à Vugar pour les photographies illustrant cet article.

Le prochain séminaire du CTR aura lieu dans mon club, au Dojo des Torcols dimanche 4 mai de 9h30 à 12h30. Il sera consacré aux outils pédagogiques proposés par l’Aïkido. Il s’adresse donc plus particulièrement aux enseignants et celles et ceux souhaitant le devenir un jour. Nous attendons vos retours et vos propositions pour en définir le thème : travail de base, déséquilibre, distance, … nous sommes tout ouïs.

Quelques articles relatifs :

Un article plus complet sur la progression technique fédérale : http://aikido-et-developpement.overblog.com/la-progression-technique-proposee-par-les-federations-francaises-d-aikido

Un article de réflexion sur les missions d’un Collège Technique Régional : http://aikido-et-developpement.overblog.com/id%C3%A9es-de-missions-pour-un-coll%C3%A8ge-technique-r%C3%A9gional

Mon compte-rendu du séminaire du CTR ayant eu lieu à Lons le 11 janvier 2014 : http://aikido-et-developpement.overblog.com/2014/01/s%C3%A9minaire-du-ctr-ffaaa-franc-comtois-du-11-janvier-2014.html

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #federation, #education, #stage

Repost0

Publié le 26 Janvier 2014

Stage d'Aïkido au Mont Lozère durant le week-end de l'Ascension !

Jean-Jacques Cheymol, Pascal Sobrino et moi-même auront le plaisir de co-animer un stage d'Aïkido de plusieurs jours au Mont Lozère du 29 mai au 1er juin.

Ce stage aura lieu dans un gîte proposant de nombreuses activités de loisir. Il y a donc des possibilités d'hébergement en pension complète pour vous et vos proches avec la possibilité de pratiquer d'autres activités que l'Aïkido (VTT, randonnée, balades en poney, parcours aventure, accrobranches, ...). Toutes les informations sont disponibles sur le site du gîte : http://montlo.com

Pour vous inscrire à ce stage, merci de contacter Jean-Jacques et l'association ESCAL34 :

Site du club : http://escal34.free.fr

Courriel : escal34@yahoo.fr

Téléphone : 06 13 59 36 64

Voir les commentaires

Rédigé par Julien Henriet

Publié dans #aikido, #stage, #education

Repost0